Ignorer les liens de navigationAccueil >>> Balances

BALANCE

La Vérification des balances

Toute balance (IPFNA : Instrument de Pesage à Fonctionnement Non Automatique) servant à un des 6 usages réglementés décrit ci-dessous doit obligatoirement subir des vérifications périodiques. (Décret 91-330 du 27/03/1991)

  • Les transactions commerciales, préparation de pré-emballés.
  • La fabrication de médicaments
  • La surveillance des patients (par exemple les pèse-bébés)
  • Les contrôles de pré emballés, réglementations
  • Le calcul de taxe, tarifs (par exemple pour la poste),
  • La vente directe au public

La validité des vérifications périodiques varie selon le type d’utilisation :

  • 2 ans pour les IPFNA servant uniquement à la vente directe au public et avec un maximum inférieur ou égal à 30 kg.
  • 1 an pour tous les autres usages.

Chaque détenteur d’une balance doit également avoir un carnet métrologique.

Détails de la vérification

La vérification comprend :

  • Examen administratif (plaques signalétique et de poinçonnage, vignette, présence (fourniture) et intégrité du carnet métrologique, etc...)
  • Contrôle de l'exactitude du dispositif de mise à zéro et de tare
  • Contrôle de l'excentration des charges (angles)
  • Contrôle de justesse (réalisé en charges croissantes et décroissantes)
  • Contrôle de la mobilité (Min, Max/2, Max, sauf pour les instruments à indication numérique)
  • Contrôle des périphériques (imprimantes, répétiteurs, etc...)
  • Remplissage du carnet métrologique
  • Apposition de la vignette :
    • Verte si l'instrument est conforme
    • Rouge si l'instrument est non conforme. Dans ce cas, fourniture d'un bulletin de refus.

L’écart maximum toléré

L'E.M.T. est l'écart maximum toléré entre la valeur du poids étalon appliqué sur le plateau et la valeur lue. La vérification d'une balance consiste à s'assurer que l'écart constaté est inférieur ou au plus, égal à l'EMT. Celui-ci varie avec les poids étalons utilisés, et se calcule en tenant compte de la précision de la balance. Enfin il dépend des exigences de l'utilisateur.

C'est le Décret n°91-330 du 27 mars 1991 qui fixe la réglementation relative « aux instruments de pesage à fonctionnement non automatique ».